Derniers craquages livresques

Publié le par Batraplume

Hier aprem, j'ai fait une virée à la librairie... Et pour moi, qui dit librairie, dit forcément achats ! Voici ce que je n'ai pas pu m'empecher de ramener...

 

Cliquez pour afficher l'image suivante

Le résumé de la 4ème de couverture :


"C'est dans la trentaine que la vie m'a sauté à la figure. J'ai alors cessé de me prendre pour le roi du monde et je suis devenu un adulte comme les autres, qui fait ce qu'il peut avec ce qu'il est. J'ai attendu la trentaine pour ne plus avoir à me demander à quoi cela pouvait bien ressembler, la souffrance et le souci, la trentaine pour me mettre, comme tout le monde, à la recherche du bonheur. Qu'est-ce qui s'est passé ? Je n'ai pas connu de guerre, ni la perte d'un proche, ni de maladie grave, rien. Rien qu'une banale histoire de séparation et de rencontre."

 

+

 

Cliquez pour afficher l'image suivante

Voici comment le résume Pappolene, une libraire bloggeuse, découverte au hasard de mes surfs. Merci à elle pour ce résumé qui m'a donné envie d'acheter le livre, alors que la couverture m'intrigait déjà !

 

"Dans Belange, nous avons un grand éditeur qui passe tous ses week-ends dans sa maison de campagne, un vendredi soir, il découvre qu'elle est sqattée. Ne trouvant personne, Adrien laisse un mot sur le frigo à l'attention du squatteur et c'est ainsi que débute un étrange échange épistolaire entre les deux personnages."

 

+

 

Cliquez pour afficher l'image suivante

Voici le résumé de la 4ème de couverture :

"Lorsque, par une froide soirée d'hiver, Juliette et Sam se croisent en plein cœur de Broadway, c'est le coup de foudre instantané. Elle, jolie Française de 28 ans, multiplie les petits boulots en nourrissant des rêves d'actrice. Lui, la trentaine, est un jeune pédiatre new-yorkais dévoué corps et âme à son travail depuis le suicide de sa femme. Persuadés d'avoir enfin trouvé un sens à leur vie, ils vont s'aimer le temps d'un week-end intense, aussi magique qu'inoubliable. Mais Juliette doit retourner à Paris. Quant à Sam, il ne sait trouver les mots pour la garder à ses côtés. Du moins, pas assez vite. Car à peine l'avion de la jeune femme a-t-il décollé qu'il explose en plein vol... "

 

 

C'est fou comme j'achète plus vite que je ne lis !!! Quelle frustration !

 

 

 

Publié dans Bonnes feuilles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Bienvenue au club des acheteuses compulsives de bouquins. Mais quand on lit, on ne brode pas, on n'écoute pas les CD qu'on a achetés compulsivement aussi ... pfffffffffffffffffff, la vie est trop courte.Bises.
Répondre
B
J'ai été affreusement déçue par le Guillaume Musso qui est à mon sens complètement baclé. (j'en parlais sur mon blog le 31 janvier)Je languis de savoir ce que tu en penses.Le Patrick Cauvin me fait bien envie.
Répondre
L
le Musso? un petit bijou, à mon goût en tous cas!!<br /> les deux autres, je prends note, merci beaucoup de ces conseils!<br /> bisous...
Répondre
E
Moi pareil... je ne peux entrer dans une librairie sans acheter un livre !.......<br /> alors sur les trois que tu as acheté, j'ai moi aussi craqué pour  le Musso  et le dernier Cauvin (je suis très fan de Cauvin... ) !!...; pas encore lus.. mais çà va être fait incessamment sous peu.....
Répondre
A
Hello! j'ai hate d'avoir ton avis sur ces livres, le cauvin et le musso me tente pas mal, je n'en avais jamais entendu parler, moi aussi j'achète plus vite que je ne lis, par plaisir d'acheter lol et de stocker ... <br /> je retourne à ma broderie, merci de nous faire partager tes achats...
Répondre