Booking through thursday (3)

Publié le par Batraplume

Cliquez pour afficher l'image suivanteNouveaux auteurs

(Questions proposées par Christine)

1. Qu'est-ce qui fait que vous décidez d'acheter un livre d'un auteur dont vous n'avez encore rien lu ?

Plein de choses ! un coup de coeur pour un résumé, une bonne critique, une couverture, quelqu'un qui me parle du livre avec enthousiasme, et j'en oublie...

2. Quels sont les conseils ou les avis qui vous influencent le plus dans votre choix/décision ? 

L'enthousiasme de ceux qui m'en parlent, le résumé de l'histoire en elle-même

 

Cliquez pour afficher l'image suivante

 

Cliquez pour afficher l'image suivanteAcheter, emprunter, vendre


Certains aiment être entourrés de livres et gardent tous ceux qu’ils ont lus. D’autres n’aiment pas le désordre et ne les gardent que le temps de leur lecture. La plupart des gens se situe entre les deux…

Certains aiment être entourrés de livres et gardent tous ceux qu’ils ont lus. D’autres n’aiment pas le désordre et ne les gardent que le temps de leur lecture. La plupart des gens se situe entre les deux…


1. Achetez-vous les livres que vous lisez, ou les empruntez-vous à la bibliothèque, à des amis, ou autre part ?

 

1. Je les achète ! Du moins tous les livres qui sont « un plaisir » (dans le sens « cadeau ») pour moi. Sinon au cours de mes études, et encore maintenant sur certains sujets – et n’ayant pas un budget extensible – j’ai beaucoup silloné les bibliothèques de France et de Navare… dont la Bibliothèque nationale, à Paris, avant qu’elle ne devienne l’actuelle BNF et qu’elle change de lieu (ah la salle de lecture à Richelieu ! quel souvenir !!) Cliquez pour afficher l'image suivanteet également la British Library à Londres, située au British Museum, toujours dans le cadre de mes études (d’anglais, et plus particulièrement sur les jardins anglais, sujet très agréable, ma foi !) Cliquez pour afficher l'image suivantedont j’ai un souvenir magistral, dans le sens où j’étais toute intimidée de savoir que j’étais en train de fouler la même moquette que Gandhi ou Edgar Poe (et j’en passe) auparavant ! J’ai pu manipuler des manuscrits datant du 18ème siècle pour prendre des notes… j’en suis encore « baba » ! Mais bref… revenons à nos moutons !


2. Préférez-vous les livres neufs ou usagés ?

 

2. Neufs !!! j’aime l’odeur du papier frais, les livres aux pages non cornées, intacts. Que dirait Freud ?...


3. Si vous les achetez, les gardez-vous par la suite ?

 

3. Oui je les garde. C’est très difficile pour moi de m’en séparer, même s’ils sont nullissimes ! D’où un grand manque de place chez moi car j’en achète beaucoup, peut-etre même de plus en plus avec les années…


4. Si vous ne les gardez pas, combien de temps les avez-vous en votre possession avant de vous en séparer ? Qu’en faites-vous ?

 

 





 

 

 

 A vous !!

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
C'est fait pour celui-ci aussi ;)
Répondre
C
Désolée, je suis en retard pour répondre... semaine chargée !<br /> Mes réponses "chez moi" :<br />  http://broderie-liberty.over-blog.com/<br /> Bonnes lectures, à bientôt !
Répondre
A
1/1 = j'en reviens à ma réponse à une des questions précédentes. Généralement, je choisis à l'instinct. mais il marrive aussi de me laisser entrainer par une critique. Par contre, je ne lis pas les livres qui enflamment les foules (style Da Vinci Code ou encore, la prose de Levy : j'aime pas le bonhomme donc je ne le lis pas)<br /> 1/2  : toujours mon palpable, les quelques lignes qui accrochent mon esprit. <br />  <br /> 2/1 / Je les achète. C'est même idiot, mais j'ai peu d'envie face à un livre qui ne serait pas mien. Mon prof de philo disait que j'étais une "pervertie du désir".. Je ne sais pas s'il faut bien ou mal le prendre lol<br /> 2/2 : j'aime bien l'odeur du neuf, mais j'aime aussi les vieux vieux livres seulement ce n'est pas pour les lire, juste pour les avoir. Là aussi, comme Isabelle, je pense que Freud aurait une explication.<br /> 2/3 : je les garde. Il m'est très difficile de me séparer d'un livre. Parfois, quand les étagères débordent, je fais un tri et j'essaie de n'en garder qu'une partie. Je transfère les autres dans une armoire à la cave. Evidemment, sitôt déplacés, je suis à la recherche du livre que j'ai forcément déplacé et qui donc, revient à la maison.<br /> 2/4 : ---
Répondre