Ciné : travelling arrière

Publié le par Batraplume

Ce blog me sert également de mémo et je n'ose croire que je n'ai pas fait d'article sur les films que je suis allée voir au ciné depuis le mois d'avril dernier...

Heureusement que je garde mes tickets, je vais pouvoir faire un petit retour en arrière. Mais j'ai quand même un trou de 6 mois entre avril et octobre 2007... est-ce possible ?? Trou de mémoire ! Après tout, peut-etre, ca coïnciderait avec le début de la préparation de l'expo d'ATC et sa fin (sans parler des évènements de ma vie perso).

Allons-y pour un petit récap', dans l'ordre chronologique décroissant...

Le dernier en date, tout frais puisque vu hier soir : Paris, le dernier Cédric Klapisch.


En un mot comme en cent : excellent !! Vraiment extra, personnages attachants  :Juliette Binoche sensas', cela faisait longtemps que je ne l'avais pas appréciée autant dans un film; Romain Duris bien sûr, fidèle à lui même, tout comme Fabrice Lucchini et François Cluzet; quand à Karine Viard, à contre-emploi, grrrr; et Mélanie Laurent, vu dans "Je vais bien, ne t'en fais pas", lumineuse.
Une histoire de traces de vie, de chassés-croisés au quotidien, de destins qui se mêlent, bien mieux que du Lelouch à mon goût ! Bref, à voir absolument ! Je n'ai pas vu passer les 2h10, j'ai même regretté que le film soit "déjà" fini, c'est dire !

***

La Fabrique des sentiments, avec Elsa Zylberstein


Bof... L'histoire d'une célibataire fragile, la trentaine, qui se sent seule et qui tente le speed-dating. Je pensais apprendre des choses, eh bien non ! En plus, ambiance glauque, on sort presque avec le cafard ! A oublier (ce n'est que mon avis).

***

Cloverfield, un premier film de Matt Reeves

avec des illustres inconnus pour acteurs, mais ce n'est pas gênant. Une histoire qui mêle le style "Le jour d'après" et "Godzilla", pas mal du tout.

***

Into the wild, de Sean Penn

Attention, chef-d'oeuvre !! L'histoire vraie de Christopher McCandless, 22 ans, qui, après avoir obtenu son diplôme à l'université au début des années 90, décide de tout quitter pour aller vivre sa vie au fin fond de l'Amérique du nord.
Images magnifiques, on en prend plein les yeux et parfois j'avais envie de dire au personnage du film : "mais comment tu vas faire si tu glisses dans un ravin avec personne aux alentours ??"

***

Enfin veuve, d'Isabelle Mergault

Avec Michèle Laroque et Jacques Gamblin.
Oui bon, c'est gentil, on passe un bon moment, c'est pas difficile à comprendre mais il n'y a pas de quoi casser 3 pattes à un canard...

***

Reviens moi, de Joe Wright

C'est le type même de titre de film que j'oublie en un rien de temps... Et le film avec d'ailleurs. C'etait sensé être un beau film (je crois que ca l'est), mais je n'en garde pas un souvenir particulier, si ce n'est que j'ai regardé ma montre à un moment donné... pas bon signe en général ça !
Sinon, Keira Knightley est très belle, certes...

***

Si c'était lui, avec marc Lavoine et Carole Bouquet

Ne pas se fier à l'affiche, que je trouve particulièrement laide. Franchement, je trouve que Marc Lavoine devrait ne se consacrer qu'exclusivement au ciné tellement il est bon !
Très bon moment, très bons dialogues, j'ai beaucoup aimé !

***

Ce soir, je dors chez toi

Avec Jean-Paul Rouve, Mélanie Doutey et Kad Merad.
Petit film sympa, mais je n'en garde pas non plus un grand souvenir, voire pas de souvenir du tout... A voir pour Kad Mérad. L'histoire d'un gars (JP Rouve) qui a du mal à s'engager aurpès de sa petite amie et qui trouve toutes les excuses possibles pour éviter d'emmenager avec elle.

***

Le Coeur des hommes 2, de Marc Esposito (ancien fondateur de la revue ciné "Studio")

On prend les mêmes et on recommence... en mieux ! Enfin je trouve... C'est très rythmé, on voudrait bien avoir ces quatre gars là comme potes et encore une fois, mention spéciale à Marc Lavoine (dont le rôle est un peu plus développé que les autres) qui est vraiment excellent (désolée, je n'ai pas d'autres mots !)
Vivement qu'il sorte en DVD !

***

99 F, de Jan Kounen

Dujardin fidèle à lui-même, très bon dans le style déjanté, mais sinon film très trash. A vrai dire, je n'ai pas aimé tous ces excès.

***

And last but not least... Ratatouille !!

Alors là je craque pour Rémi le rat bleu et les effets spéciaux de ce film d'animation qui, à un moment donné, donnent envie de caresser le poil de ses petites bêtes tellement il parait réel ! (non, je ne me suis pas achetée un rat à la suite de ce film, contrairement à beaucoup de personnes apparemment !).
L'histoire est originale : un rat doué de sens culinaire se retrouve à diriger (au sens propre) son alter égo humain dans les cuisines d'un grand retaurant parisien ! Ca déménage !!!

Voila, j'ai à peu près fait le tour de tous les tickets de ciné accumulés ces derniers mois. Si je me rends compte d'un oubli, je reviendrai modifier cette liste.

Reste plus qu'à faire la même chose pour les bouquins... ce sera pour plus tard !

Publié dans Ciné

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
I
Comme toi pour Paris j'ai regardé ma montre au générique de fin en me disant "quoi c'est pas possible c'est pas déjà fini". Et suivant ton jugement infaillible j'irai cette semaine voir Into the wild.As-tu vu "darling"?
Répondre
P
Merci pour ces comptes-rendus!!! Comme toi j'ai adoré Into the Wild et Ratatouille. J'ai hate de voir Paris et je n'ai pas vu les autres et n'en ai pas trop envie d'ailleurs!!!J'ai hate de lire tes lectures, pour avoir quelques idées.....
Répondre